La Réunion, l’île des phénomènes naturels

Observer une éclipse annulaire comme celle qui a traversé La Réunion le 1er septembre 2016, rappelle qu’une éclipse c’est l’ombre de la Lune au-dessus de la Terre. Pour comprendre le phénomène des éclipses, il faut connaître la position et les mouvements des astres  les uns par rapport aux autres.

Que l’éclipse annulaire soit !

Pour qu’il y ait une éclipse, il faut que le plan de l’orbite du Soleil et celui de l’orbite de la Lune se croisent sur une ligne appelée nœuds. Le Soleil croise cette ligne deux fois par an et là, à condition que ce soit la nouvelle lune, le Soleil, la Lune et la Terre peuvent être alignés et l’éclipse solaire peut se produire. Point important, il ne se produit pas une éclipse solaire peu se produire.

Point important, il ne se produit pas une éclipse à chaque nouvelle lune. En effet, il subsiste quelques anomalies qui rendent difficile l’alignement des astres. De la Terre, on peut voir plusieurs types d’éclipses. On peut observer une éclipse totale lorsque la Lune a un diamètre apparemment égal ou supérieur à celui du Soleil, ou une éclipse annulaire, lorsque la Lune apparaît plus petite que le Soleil, et là une anneau déborde du Soleil, ou encore une éclipse partielle, lorsque la Lune n’est pas suffisamment bien alignée avec la Terre et le Soleil.

Le 1er septembre 2016 à La Réunion, toutes les conditions étaient réunies pour admirer une éclipse annulaire. Plus de 4000 personnes se sont retrouvées sur la côte sud-ouest à Saint-Pierre, position stratégique pour admirer l’éclipse. Le spectacle a duré 3 h 20, entre 12 h 20 et 15 h 40. Chaussés de lunettes protectrices, ils ont pu constater, à 14h10, que dès que la Lune occultait 95 % du disque solaire, la température et la luminosité baissaient sensiblement, l’ambiance devenait crépusculaire et l’émotion de l’assemblée était à son comble.

Juste après l’éclipse annulaire, on pouvait observer les « grains de Baily », un chapelet de perles brillantes créées par la photosphère – première couche de l’atmosphère solaire-, entre les montagnes et les vallées de la Lune. Souvenir inoubliable pour les amateurs et les experts présents. Prochaine éclipse en 2267 !

Laisser une réponse