Toute la magie du Honduras

Bordé au nord par la mer des Caraïbes, le Honduras est une République d’Amérique centrale. Chaudement, conseillée par bien des agences de voyages, cette destination possède une pléiade d’îles et d’îlots de toute beauté.

Roatan

Aussi bien appréciée pour ses plages que pour ses spots de plongée, Roatan est une île faisant partie intégrante des Islas de la Bahia. Ce département du Honduras ne manque pas de s’attirer les faveurs des amateurs de plongée sous-marine. D’ailleurs ceux-ci ont coutume de se retrouver sur la plage de West Bay Beach afin d’admirer comme il se doit de somptueux récifs coralliens ainsi que les fameux requins-baleine. Il est à noter que les croisiéristes larguent souvent les amarres dans la baie de Mahogany.

Copan

Cette ancienne cité maya au cœur d’une forêt luxuriante est le petit coin de paradis d’une légion d’oiseaux bigarrés à l’instar du ara multicolore. De magnifiques orchidées sauvages sont immortalisées par les touristes émerveillés. Quelque peu labyrinthique, ce lieu est truffé de stèles et de sublimes décors sculptés retraçant l’âge d’or de la civilisation maya.

Toute la magie du Honduras 1

Cayos Cochinos

En fait, les Cochinos Cays sont composés de 2 îles principales et de 13 cayes de corail. Impressionnés par les récifs coralliens, les multiples reflets de la mer et à l’occasion par un boa constrictor, les touristes sont conquis.

Lac Yojoa

Ce lac qui empiète sur trois départements (Cortès, Santa Barbara et Comayagua) peut se prévaloir de posséder le titre de site Ramsar. S’étendant sur 79 km carrés, le lac Yojoa culmine à 700 m d’altitude.

Parc national de la Tigra

Ce parc national est sans aucun doute le plus ancien du Honduras.
Le parc national de la Tigra est très prisé des randonneurs qui tout au long de ses sentiers pédestres sont amenés à découvrir bien des trésors. Apprécié en raison de la diversité de sa faune et de sa flore, le parc national de la Tigra est une réserve naturelle de tout premier ordre.

Jardin botanique Lancetilla

Créé en 1925, ce jardin héberge un verger et pas des moindres. En effet, ce jardin fruitier abrite la plus vaste plantation de mangoustaniers d’Amérique. Devenu l’habitat naturel de nombreuses espèces d’oiseaux, le jardin botanique Lancetilla regorge de palmiers, de bambous et d’admirables orchidées. Devenu un espace d’observation ornithologique, ce jardin botanique marque les esprits.

Muséum For National Identity

Le Musée national de l’identité hondurienne expose tout ce qui a trait à l’histoire de la République du Honduras, sa culture, son patrimoine…

Cerros Las Minas

Point culminant du Honduras avec ses 2 870 mètres d’altitude, Cerro las Minas est une montagne qui fourmille de sentiers pédestres, ce qui en fait le site de prédilection des amateurs de randonnées.

Christ at el Picacho

Érigé sur la colline El Picacho, ce monument représentant le Christ mesure pas moins de 4 353 pieds. Sa construction remonte à 1997 et son inauguration à un an plus tard.

Museo de Antropologia E Historia

Ce musée d’anthropologie et d’histoire met en point d’orgue l’histoire et la culture du Honduras. Visiter ce lieu est l’occasion idéale aussi bien pour enrichir ses connaissances que pour prendre conscience à quel point la ville de San Pedro Sula a évolué.