Vienne, l’étonnante

La capitale autrichienne est la ville la plus agréable au monde , selon The Economist.

Une ville pour le vélo

Vienne est le paradais des cyclistes, avec plus de 1300 kilomètres de pistes et une centaine de stations de vélos en libre-service. La première heure est gratuite et suffit pour faire une jolie balade découverte. N’hésitez pas à emprunter la Ringstraβe, cette voie qui fait le tour du centre. Vous parcourrez le quartier de musées, admirerez le Hofburg, le palais impérial, et longerez le canal du Danube.

Si vous traversez, profitez du parc et des 4 kilomètres de voies vertes du Prater. Les enfants y trouveront un parc d’attractions , fondé en 1766, célèbre pour sa grande roue.

Au 70 Praterstraβe, arrêtez-vous au café-boutique Supersense, qui rassemble l’impressionnante collection d’appareils photo et d’enregistrements audio et vidéo du propriétaire. Vous pourrez même vous enregistrer sur vinyle.

Balades dans les vignes

De l’autre côté du Danube, au nord-ouest, se cache l’un des bijoux de Vienne : ses vignes. De nombreux domaines, d’où la vue sur le centre historique est imprenable, ouvrent gratuitement leurs portes. L’occasion de déguster la cuvée de l’année précédente.

Depuis le centre, comptez une vingtaine de minutes en voiture, environ une heure en transports.

L’art dans son adn

La ville a fêté le centenaire de la mort d’artistes comme Otto Wagner, Egon Schiele et Gustav Klimt. C’est au musée Belvédère que vous trouverez la plus grande collection d’œuvres de ce dernier, dont le célèbre Baiser.

Le musée des arts appliqués, le MAK, propose une belle exposition sur le design autrichien. les enfants adoreront. Tout comme l’expo temporaire Sagmeister ξ Walsh : Beauty, qui met en scène de façon interactive la beauté et son efficacité.

Laisser une réponse